MAN Belgique
Retour à la vue d’ensemble

Le nouveau MAN eTruck disponible à la vente

07.11.2023 Camion

MAN Truck & Bus a ouvert les ventes du premier poids lourd électrique de son histoire, marquant un autre jalon dans la décarbonation du transport de marchandises. 600 commandes ont déjà été reçues. Les 200 premières unités devraient être déployées pour une sélection de clients dès 2024, avant que la production à l’usine MAN de Munich ne commence à plus grande échelle à partir de 2025 à mesure que les commandes s’intensifient.

Le MAN eTGX pour le transport longue distance, le MAN eTGS pour la distribution

• Autonomie quotidienne de 600 à 800 km, plus tard jusqu’à 1 000 km

• Puissance de recharge élevée aux normes MCS (750 kW) et CCS (375 kW) avec positionnement variable du port de recharge CCS

• Technologie de batterie conçue et développée par MAN en Allemagne, spécifiquement pour les véhicules utilitaires

• Trois, quatre, cinq ou six blocs de batteries positionnables de façon modulaire pour une flexibilité de déploiement et une

constructibilité optimales

• Le concept de batterie modulaire permet de varier la charge utile jusqu'à 2,4 tonnes en fonction de la tâche de transport et des exigences en matière d'autonomie

• Nombreuses variantes de semi-remorque et de châssis, également avec des empattements très courts à partir de 3 750 mm pour toutes les combinaisons courantes de remorques et de carrosseries

• Tracteur et châssis pour volumes spéciaux départ usine pour des transports jusqu'à trois mètres de hauteur intérieure

• MAN eMobility Consulting, du conseil pour les flottes au développement d’infrastructures de recharge en passant par des outils numériques pour l’analyse de déploiement et la planification d’itinéraire, reposant sur de nombreuses années d’expertise avec l’eBus et l’eVan

Avec l’eMobility Center, MAN a jeté les bases du développement des nouveaux camions électriques à gros volumes MAN eTGX et MAN eTGS dans son usine de Munich il y a environ deux ans et a investi massivement dans des préparatifs pour la production mixte de camions diesel et électriques. 50prototypes ont été construits depuis lors, et environ 4000 employés de la production et des ventes ont été formés au passage à la mobilité électrique. Sur le site de MAN de Nuremberg, MAN investit environ 100 millions d’euros dans la mise en place de la production de batteries.

« Afin d'atteindre l’objectif de 1,5 degré de l’accord de Paris sur le climat, le secteur des véhicules utilitaires doit accomplir « sa part du contrat » et réduire durablement les émissions de CO2. Les camions électriques sont la clé pour y parvenir. En tant que constructeur de véhicules utilitaires, nous nous sommes repositionnés pour cette transformation historique ces dernières années, nous rendant robustes et parés pour l'avenir pour pouvoir gérer les investissements importants dans les nouvelles technologies. Avec la vente de nos nouveaux eTrucks, nous nous lançons à présent dans une nouvelle ère du transport neutre du point de vue climatique. Dès 2030, un camion MAN sur deux immatriculé en Europe sera électrique. Cependant, pour que nous atteignions cet objectif, une infrastructure de recharge à l’échelle nationale est une condition sine qua non. Nous avons donc besoin d'une expansion significativement accélérée pour atteindre au moins 4 000 points de recharge en mégawatts en Allemagne et 50 000 points de recharge grande capacité et en mégawatts en Europe d’ici 2030 », déclare Friedrich Baumann, Membre du Conseil de direction Sales and Customer Solutions chez MAN Truck & Bus.

Pour les développeurs de MAN, il était clair dès le départ que le passage national à l’électromobilité ne réussirait que si le nouvel eTruck n’était en aucune façon inférieur à un camion diesel en termes de commodité et d’adéquation d’application, mais par-dessus tout en termes de capacité à être combiné avec une large gamme de solutions de carrosserie. La phase de consultation préalable à l’achat comme base essentielle d’une utilisation réussie constitue un point tout aussi important.

De l’eConsulting aux eServices

Tandis que le personnel de développement met tout en œuvre pour rendre la transmission électrique des camions adaptée à tous les domaines d’application et d’utilisation du transport routier, l’équipe de MAN Transport Solutions travaille déjà constamment à préparer les entreprises de transport à cette nouvelle ère. Car du côté de l’utilisateur aussi, une transformation est nécessaire sur le chemin vers l’eTruck. C’est là qu’intervient 360 Degree eMobility Consulting. Outre le conseil sur des camions adaptés, ce programme inclut également la prise en compte des conditions d’exploitation spécifiques du client, telles que les phases d’exploitation, l’optimisation des coûts, l’analyse des itinéraires, l’optimisation de la flotte et, sur cette base, les conseils nécessaires sur l’infrastructure de recharge. De l’assistance supplémentaire est fournie par des outils numériques tels que le nouveau MAN eReadyCheck, que les clients peuvent utiliser pour vérifier comment leurs itinéraires de livraison peuvent être conduits en mode exclusivement électrique, et le MAN eManager, qui permet aux gestionnaires de flotte de garder un œil constant sur les informations importantes sur le statut de charge de tous les camions du parc.

Outre le produit et son application, MAN s’engage également à développer l’infrastructure correspondante: avec Daimler Truck et Volvo Group, TRATON GROUP a établi une joint-venture pour installer au moins 1 700 points de recharge haute performance à proximité des autoroutes ainsi que des plateformes logistiques dans toute l’Europe.

MAN dispose également de sa propre offre d’infrastructure de recharge pour les clients de son portefeuille. À cette fin, MAN collabore avec des prestataires chargés de l’infrastructure de recharge tels qu’ABB, Heliox et SBRS.

Batterie modulaire en fonction de l’application et autonomie en fonction de la connexion de recharge

Les nouveaux MAN eTGX et MAN eTGS se caractérisent par une grande flexibilité au niveau des configurations des batteries. Avec six blocs de batterie, dont deux installés sous la cabine et jusqu’à quatre de plus sur le côté du châssis du véhicule, tous deux offrent jusqu’à 480 kWh de capacité de batterie utilisable pour une autonomie quotidienne de 600 à 800 kilomètres. Développés par MAN spécifiquement pour l’utilisation dans des véhicules utilitaires, ils seront produits en masse à l’usine de Nuremberg à partir de 2025. Grâce aux composants chimiques des cellules NMC et à la gestion de température spécialement développée, les blocs de batterie offrent une densité d’énergie élevée au design compact, une longue durée de vie et une recharge rapide, même avec une faible recharge résiduelle de batterie et de faibles températures extérieures. Cela signifie que la configuration optimale du véhicule en termes d'autonomie, de charge utile et de temps de recharge peut être sélectionnée pour chaque caractéristique d’application - des livraisons de supermarché en centre-ville au transport longue distance dans la logistique de production, en passant par l’approvisionnement régional en matériaux de construction.

Les opérations dans le transport de distribution urbain, par exemple, nécessitent généralement une autonomie quotidienne plus courte, allant jusqu’à 250 kilomètres, et la recharge a lieu la nuit après les visites dans le dépôt logistique. Le concept de batterie modulaire des MAN eTGX et MAN eTGS offre la possibilité d’équiper le véhicule de trois ou quatre blocs de batteries au lieu de six, réduisant ainsi le poids du véhicule de pas moins de 2,4tonnes métriques pour plus de charge utile disponible et une consommation plus faible pour des charges partielles ou des trajets à vide.

Outre la norme CCS avec jusqu’à 375 kW, MAN proposera la norme de recharge en mégawatts (MCS) beaucoup plus puissante pour une recharge intermédiaire rapide pendant les pauses durant des temps de conduite dès le début de la vente, ce qui permettra initialement 750 kW, et dans une phase d’expansion ultérieure encore plus d’un mégawatt de puissance de recharge. Et là encore, MAN a pensé à un maximum de flexibilité pour une utilisation par les clients avec différents emplacements de bornes de recharge aux dépôts. Deux connexions CCS peuvent être combinées de manière variable sur les côtés gauche et droit derrière le passage de roue avant ou sur le côté droit du châssis à l’arrière. Le système de gestion de batterie MAN garantit que les batteries sont toujours dans des conditions d’exploitation optimales par rapport à l’état de charge des cellules individuelles, la surveillance de tension et de courant, la régulation optimale de la température et la surveillance de l’isolation pendant la recharge et la conduite.

Positionnement optimal des batteries et de l’unité d’entraînement

L’architecture modulaire des batteries rend les MAN eTGX et MAN eTGS particulièrement adaptés en termes de carrosserie. Grâce au positionnement flexible des batteries, il est facile de libérer des espaces à gauche ou à droite du châssis pour des pompes à haute performance, des zones de rangement de l'équipement, des stabilisateurs de grue et d'autres éléments similaires de la carrosserie qui nécessitent un espace plus important. L’installation standard de deux batteries sous la cabine, similaire au moteur à combustion des véhicules conventionnels, assure également une répartition du poids favorable. Le positionnement de l’unité d’entraînement centrale y contribue également. Celle-ci se trouve au centre du châssis et comprend le moteur électrique synchrone, l’onduleur chargé de convertir le courant continu de batterie en courant alternatif et de contrôler le moteur, ainsi que la boîte de vitesses à 2 ou 4 rapports utilisée en fonction de la conception de l’unité de puissance, qui entraîne les essieux moteurs éprouvés dans le portefeuille de véhicules précédent via un arbre à cardan conventionnel.

En fonction de la configuration d’application, le moteur électrique produit 333 ch (245 kW), 449 ch (330 kW) ou 544 ch (400 kW) avec un couple maximal correspondant de 800, 1 150 ou 1 250 Newton-mètres. Dans des phases de dépassement et de freinage, le moteur électrique peut être utilisé par le conducteur comme générateur, en fonction des exigences d'utilisation, et reconvertit l'énergie cinétique du véhicule en énergie électrique. Les batteries sont rechargées au cours du processus. La puissance de récupération maximale possible correspond à la puissance d'entraînement du moteur électrique et est donc comparable à celle des freins actuels d'endurance du moteur diesel haute performance. Comme pour ceux-ci, le changement automatique de rapport de la boîte de vitesses prend en charge la meilleure récupération possible avec des régimes plus élevés.

Compatibilité de carrosserie optimale

Les avantages du groupe motopropulseur électrique des MAN eTGX et MAN eTGS, par exemple par rapport aux concepts d’e-essieux ou à des conceptions similaires, sont, outre une très bonne charge utile de l’essieu arrière, un niveau élevé de confort de conduite en raison de faibles masses non suspendues et une bonne protection de l’unité d’entraînement, solidement montée dans le châssis, contre les impacts et les vibrations. De plus, un entraînement auxiliaire mécanique peut être facilement intégré dans cette position d’installation pour entraîner des fonctions de carrosserie telles que des pompes hydrauliques, et un entraînement auxiliaire électromécanique peut également être facilement connecté.

La combinaison globale du concept de batterie modulaire et du positionnement de l’unité d'entraînement adapté à la charge utile et à la carrosserie permet également des empattements très courts dès 3,75 mètres, ce qui permet de combiner le véhicule tracteur avec toutes les variantes de semi-remorque courantes dans les limites des spécifications de longueur totale autorisées. La conception compacte des batteries est également la raison pour laquelle MAN peut proposer le nouvel eTruck comme variante de volume avec une hauteur de châssis très basse pour les transports d’une hauteur intérieure de trois mètres. Le domaine d’application ici est principalement la logistique de production, par exemple dans le secteur automobile, qui est particulièrement prédestinée à un passage rapide du diesel à l’électrique en raison de ses profils d’application avec leurs transports standard entre les plateformes logistiques.

Encore mieux en électrique : conduite détendue avec un niveau élevé de confort

Les conducteurs des MAN eTGX et MAN eTGS n’ont pas à avoir peur du contact avec les nouvelles technologies. À l’intérieur des cabines, ils sont accueillis par l’agencement familier du cockpit centré sur le conducteur et la logique d’exploitation familière, complétés de fonctionnalités d’exploitation typiques des véhicules électriques comme les réglages pour une utilisation optimale de la récupération, qui couvre également la fonction de freinage continu. Ce dernier peut être actionné à la fois via le levier de la colonne de direction situé à droite du volant et via le mode One Pedal Driving. Ici, la récupération s’enclenche avec une intensité croissante à mesure que le conducteur réduit la pression sur la pédale d’accélérateur. Cela lui permet d’ajuster sensiblement la vitesse de conduite sans avoir à utiliser le frein de service et en même temps de recharger les batteries en énergie cinétique du véhicule sous forme d’électricité. Le tout nouveau combiné d’instruments entièrement numérique fournit des informations sur l’état de charge des batteries, la consommation d’énergie et la récupération d’énergie.

Dans un véhicule électrique, l’énergie des batteries est utilisée non seulement pour la conduite à l’état pur, mais aussi pour des fonctions de confort comme le chauffage ou le rafraîchissement de la cabine du conducteur. Pour un maximum d’efficacité, le système de gestion thermique global du véhicule combine intelligemment les circuits de refroidissement du système de chauffage de la cabine, l’unité d’entraînement et la gestion de la température des batteries haute tension pour utiliser efficacement la chaleur excédentaire générée lors de l’exploitation pour le chauffage de cabine et utiliser uniquement l'énergie supplémentaire des batteries à cet effet en cas de besoin. Cela garantit un bon contrôle de la température même en conditions hivernales dans toutes les tailles de cabine. Celles-ci sont entièrement conformes à la gamme de la série diesel actuelle, avec une large cabine pour le MAN TGX et une plus étroite pour le MAN TGS, chacun disponible en trois versions de hauteur de toit.

06.02.2024 | Bus
Le MAN Lion's City E fait désormais partie intégrante du paysage urbain de nombreuses grandes villes. 780 eBus MAN ont été immatriculés en Europe (UE27+3) rien que l’année dernière.
En savoir plus
29.01.2024 | Camion
L’« Édition limitée » de l’année modèle 2024 du premier Lion électrique adapté au transport longue distance quasiment épuisée un peu plus de trois mois après son lancement commercial. Forte demande pour le nouveau MAN eTruck. Développement d’une infrastructure électrique indispensable au succès commercial.
En savoir plus
07.11.2023 | Camion
MAN Truck & Bus a ouvert les ventes du premier poids lourd électrique de son histoire, marquant un autre jalon dans la décarbonation du transport de marchandises. 600 commandes ont déjà été reçues. Les 200 premières unités devraient être déployées pour une sélection de clients dès 2024, avant que la production à l’usine MAN de Munich ne commence à plus grande échelle à partir de 2025 à mesure que les commandes s’intensifient.
En savoir plus